En direct du Moma à New york et du Bon marché à Paris, les valises Xtend s’exposent et incarnent une nouvelle intelligence du voyage.

Lire la suite

Un CMS de quoi s’agit-il ?
Littéralement : Content Management System.
Mais encore ?
Il s’agit de logiciels qui permettent de créer des sites web et de mettre à jour leurs contenus. Lorsque l’on parle de CMS ; « WordPress » est un nom qui est vite référent. Pourtant il n’est pas le seul sur le marché. En effet, il existe d’autres CMS comme Joomla, Drupal, Magento, Shopify, Blogger …

Lire la suite

Élue parmi les 50 personnalités du Grand Avignon en 2016 et en partenariat avec le département du Vaucluse pour le développement de tous ses outils, Garder le contact sélectionne lors d’un appel d’offre notre agence pour revoir son image de marque globale. L’Agence s’est vue confiée la refonte globale de l’association : stratégie de marque, création de l’identité visuelle et de son territoire graphique, charte de son produit Isipc et site internet de Garder le contact bientôt en ligne !

Lire la suite

Selon les statistiques, la chambre d’hôte représente 12% dans l’offre d’hébergement touristique en nombre d’établissements. Cette solution continue donc à plaire car le client est à la recherche d’endroits privilégiés, loin des standards. Il recherche l’authenticité, l’humain et le confort. C’est pourquoi l’offre est multiple et omniprésente. L’Agence-S, en tant qu’Agence de conseil en communication a été retenue récemment pour un projet de grande qualité. Lire la suite

Instagram, filiale du réseau social Facebook, a séduit 200 000 annonceurs publicitaires d’après son annonce du 24 février 2016. Les utilisateurs disent en apprendre beaucoup plus désormais sur les marques via Instagram. Lire la suite

Tendances de consommation en évolution sous l’influence d’internet

Autrefois la « marque » faisait l’unanimité et incitait à l’achat de part sa notoriété. Aujourd’hui sur le web, l’internaute réagit différemment. Il est en recherche perpétuelle d’innovation, d’expériences nouvelles. Un nouveau nom ou une nouvelle entreprise est l’annonce d’un nouveau monde, d’un nouveau style, d’une nouvelle avancée. La nouveauté devient une vérité et une marque.

Il s’agit donc aujourd’hui, d’avoir la capacité à être très jeune tout en ayant une certaine expérience.
La solution ? Une entreprise ayant une expertise forte pour insuffler la sagesse et des marques jeunes, nouvelles répondant aux attentes des consommateurs. Il s’agit de trouver une réponse entre le nouveau et l’ancien. Sources : Les echo.fr / Georges Lewi.

Besoin d’éclairage sur la stratégie de votre entreprise ?

Les innovations alimentaires des industriels ne collent pas aux attentes des consommateurs, selon une étude du SIAL qui pointe, pour la première fois, les décalages entre l’offre et la demande.
La comparaison pointe une série de décalages riche d’enseignements pour les marques. L’axe plaisir, par exemple, suscite un intérêt très faible des consommateurs alors qu’il regroupe 52,5% des innovations alimentaires. «Les produits qui jouent le haut de gamme, la sophistication ou veulent surprendre par des goûts nouveaux ou trop originaux sont finalement peu appréciés, commente Xavier Terlet, président de XTC-World innovation.
Le consommateur rejette l’inutile, le superflu. Il privilégie les produits authentiques et de terroir, les petits plaisirs ».

Idem pour le bio. Alors qu’il se déploie dans les linéaires, il ne présente qu’un intérêt moyen. «Certes le consommateur aspire aujourd’hui à manger sain et naturel. Mais tout ce qui est médical et fonctionnel ne correspond pas à une véritable demande. On préfère un yaourt au lait de vache qu’un yaourt enrichi aux Omega 3. Quant au bio, son label ne suffit pas en soi à séduire le consommateur. D’autres leviers, d’autres discours ont plus d’impact, comme le végétal, le naturel, l’origine, les saisons », ajoute Xavier Terlet.

Les marques auraient plutôt intérêt à miser sur l’éthique, l’écologie et la solidarité. L’étude révèle beaucoup d’attentes sur des thèmes qui ne concernent que 2,3% des nouveaux produits.
« Les marques ont misé sur le commerce équitable qui ne parle pas aux consommateurs. En revanche, tout ce qui concerne le non gaspillage, la proximité ou l’emploi durable est porteur. Cela donne un vrai contenu aux discours des marques », précise Xavier Terlet.

Delphine Masson – stratégie

L’aventure du Minitel a commencé dans les années 70 dans les laboratoires de France Télécom, qui mettent en place à l’époque une nouvelle norme réseau de vidéotexte.
Avec l’explosion du web, et l’accessibilité aujourd’hui des smartphones, les services de consultation qui permettaient d’accéder à l’annuaire téléphonique au 3611 vont définitivement s’arrêter. Arrêt prévu le 30 juin 2012 !
Imaginez l’arrivée de Facebook à l’époque du Minitel en France ! Ça aurait pu donner ça. Même engouement ?

 » … Google a dévoilé sur son réseau social Google+ une courte vidéo de son projet intitulé “Project Glass”présentant les fonctionnalités de lunettes à réalité augmentée. Le principe : capter une scène du monde extérieur et y juxtaposer une couche d’informations virtuelle à l’aide d’une branche de lunettes sans verres dotée d’un mini-écran, d’une caméra et d’un micro, le tout tournant sous Android. Les lunettes projettent sur des lentilles de contact divers contenus : publicités, divertissement, des informations le tout en réalité augmentée. Des microphones intégrés aux lunettes permettent de faire appel par la voix, à Internet pour les messages, la météo, les itinéraires. Lire la suite

Après le développement de méga zones commerciales à la périphérie des villes et la construction de centres commerciaux, il a été annoncé le retour des boutiques dans les villes intra-muros. Le plus souvent, les enseignes des centres-villes ont été du downsizing des leaders de la grande distribution (cf. alimentation générale modernisée) ou de chaîne de franchisés. Compte tenu du renchérissement des coûts de transport et d’un besoin de plus de proximité, faut-il s’attendre d’ici 2020 à une part moindre de ces boulevards commerciaux à la périphérie ? Va-t-on vers des commerces d’un plus petit format ? En bref, à quoi pourrait ressembler un commerce en 2020 ? Méga retail ou unité plus humaine et plus proche du client final ? Grand magasin/drugstore ou boutique spécialisée ? Entre la quête de sens et de service et la chasse au prix le plus bas, quelle sera l’attente prioritaire du consommateur en 2020 ? À moins que l’on assiste à une explosion du commerce en ligne ? Observatoire des Tendances